Accueil/Articles/Aromathérapie/Astuces Naturelles/L’Arnica : l’herbe aux chutes

L’Arnica : l’herbe aux chutes


L’arnica montana est une plante médicinale fragile fleurissant dans les montagnes. Ces propriétés actives se concentrent sur les pétales de ses fleurs jaunes orangées et velus qui lui donne son nom, arnica est la traduction latine de « peau d’agneau ».

Histoire de cette plante aux vertus reconnus

L’arnica serait utilisée à des fins thérapeutiques depuis l’antiquité, mais on ne retrouve des traces écrites de son utilisation que depuis le Moyen-age.
Suivant le continent, l’arnica avait des emplois différents. En Europe elle était appréciée pour soigner les douleurs menstruelles et pour procéder aux avortements. Alors que dans le continent américain elle était utilisée pour traiter les blessures et ecchymoses.
Cette plante doit sa popularité au fondateur de l’homéopathie Samuel Hahnemann, qui au 18ème siècle a détaillé les propriétés et caractéristiques de la plante.

Ce succès fait d’elle la plante médicinale la plus vendue en pharmacie. Mais cela fait aussi d’elle une espèce menacée. La culture de l’arnica est très difficile elle requiert un sol acide et siliceux, de ce fait les plants sauvages ont été récoltés, bien trop intensivement pour lui permettre de survivre. Aujourd’hui c’est une espèce protégée, il est donc fortement recommandé de ne pas cueillir soit même la fleur et de se tourner vers des produits déjà préparés ou vers une autre espèces d’arnica qui elle ne serait pas menacée d’extinction.

Baume d’arnica : propriétés et applications

Le baume d’arnica des Laboratoires St Benoît est constituée d’ingrédients reconnus pour soulager et soigner les blessures et ecchymoses. Ces ingrédients de choix sont : macérât huileux de romarin et d’arnica ainsi que les extraits d’huile essentielle d’immortelle et de Cyprès. Sa composition est totalement tolérée par les peaux sensibles.

Ces propriétés :

  • Antalgique
  • Anti-inflammatoire
  • Favorise la circulation sanguine
  • Cicatrisante
  • Antispasmodique

Utile en cas :

  • De jambes lourdes
  • Brûlures légères
  • Ecchymoses
  • Douleurs articulaires ou musculaires
  • Piqures d’insectes

Précautions

L’arnica ne s’utilise qu’en usage externe : baume, huile, gel. L’usage interne est extrêmement dangereux et peut entraîner la mort. Étant une plante médicinale, il est fortement déconseillé de l’utiliser sur une longue période. Ne pas appliquer le baume sur une plaie ouverte.

By | 2016-10-25T17:16:35+00:00 31 janvier 2013|Categories: Astuces Naturelles|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

*