Accueil/Articles/Aromathérapie/Huiles essentielles/Ce mois-ci, dites non à la gastro !

Ce mois-ci, dites non à la gastro !

 

Le réseau sentinelle France qui surveille en continue la répartition des épidémies en France, a, cette année encore, détecté une épidémie de gastro-entérite depuis le 2 janvier dernier. Voici quelques gestes simples pour faire reculer les risques de contamination par le virus…

A quoi est due la gastro ?

Si une intoxication alimentaire peut conduire au développement d’une gastro-entérite bactérienne, celle-ci est, dans la majorité des cas, provoquée par une infection virale du système digestif. Ses symptômes sont bien connus : perte d’appétit, crampes abdominales, nausées et vomissements, diarrhées, fatigue, voir même fièvre. Ils apparaissent en général brutalement et disparaissent en quelques jours.

Attention à la déshydratation !

Vomissements et diarrhées entraînent un risque accru de déshydratation, qui nécessite un suivi particulier des personnes à risques, telles que les nourrissons, les jeunes enfants ou les personnes âgées. Les signes de déshydratation sont les suivants : sécheresse de la bouche et de la peau, crampes musculaires, pertes de poids et d’appétit, irritabilité… Vous l’aurez compris, il est donc important de boire beaucoup d’eau (1 à 2 L d’eau, de thé ou de tisane par jour).

Les bons réflexes à adopter

Le premier réflexe à avoir est de vous laver régulièrement les mains : avant de manger, si vous prenez les transports en commun, avant de préparer les repas, après être allé aux toilettes… Gardez donc toujours dans votre sac le gel nettoyant main bio de la marque Allo’Nature qui vous permet de nettoyer vos mains sans ajout d’eau, à tout moment de la journée. Profitez-en, il est en ce moment en promotion sur notre site !

Évitez au maximum de partager ustensiles et nourriture, même avec des personnes visiblement saines. Dans votre cuisine, veillez à laver les fruits et légumes avant leur utilisation et à cuire vos aliments (spécialement la viande rouge, la volaille et les œufs). Les aliments trop gras, ainsi que les fruits et légumes crus, sont à éviter. Privilégiez en revanche les céréales sans gluten (comme le riz basmati), et les fruits et légumes cuits.

En prévention ou de manière curative : profitez de tous les bienfaits des huiles essentielles !

L’aromathérapie est encore peu sollicitée pour lutter contres les symptômes liés à la gastro-entérite. C’est pourtant une méthode efficace à utiliser en prévention ou de manière curative lorsque le virus est installé.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Les capsules Oleocaps 2, prises deux fois par jour en prévention, sont recommandées car elles ciblent spécifiquement la flore intestinale. En cas d’inconfort digestif, associez à cette cure des massages du ventre, par de légères pressions dans le sens des aiguilles d’une montre. L’huile de massage sélection relax de Pranarom vous assure un réel moment de détente et de relaxation grâce aux huiles essentielles de lavande vraie, d’orange douce et de lavandin.

En prévention plus globale, découvrez aussi l’huile diffuseur Immuno’Plus à base d’huiles essentielles de pin maritime, d’orange douce, d’eucalyptus, de mandravasarotra, de bois de Hô et de menthe des champs, qui aidera votre organisme à se protéger des agressions de l’hiver.

Quand l’infection est installée…

Si vous sentez que le virus est bel et bien installé, augmentez votre consommation d’Oleocaps 2 à trois prises par jour (matin, midi et soir). Il est recommandé de continuer les massages du ventre, en utilisant cette fois le mélange d’huiles Aromaforce en frictions, pour tonifier votre organisme et stimuler vos défenses naturelles. Ce mélange peut également être utilisé en inhalation (déposer quelques gouttes dans de l’eau frémissante) ou en diffusion atmosphérique.

Femmes enceintes ou allaitantes

Si vous allaitez ou que vous êtes enceinte, il est important de consulter un médecin avant toute utilisation d’huiles essentielles.

By | 2016-10-20T11:22:12+00:00 24 janvier 2012|Categories: Huiles essentielles|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

*