Accueil/Articles/Gemmothérapie/Comment éviter de subir le décalage horaire durant les vacances ?

Comment éviter de subir le décalage horaire durant les vacances ?

Partir en vacances sous les tropiques ça fait rêver, mais subir l’effet jetlag à l’arrivée beaucoup moins ! Chaque année, de nombreuses personnes souffrent du décalage horaire que ce soit dans le cadre d’un voyage pour des vacances ou lors de déplacements professionnels.

Eviter les effets du jetlag

Pourquoi l’effet jetlag est-il dur à supporter ?

Lorsque vous prenez l’avion sur un long vol, votre horloge biologique interne se dérègle, et ce dès que vous traversez le quatrième fuseau horaire. Votre corps est habitué à fonctionner avec une horloge interne de 24 heures et réagir aux différents stimuli externes (tel que la lumière du soleil, et horaires de repas), c’est pourquoi votre rythme circadien est perturbé. De nombreux symptômes viennent alors perturber votre organisme : insomnie, la perturbation du sommeil, les somnolences au cours d’une journée, la fatigue, les troubles de concentration, une certaine irritabilité, les troubles digestifs, des maux de tête. Globalement, un certain malaise général venant bousculer une ou plusieurs journées à la suite. Cependant il est plus facile de récupérer lorsque vous voyagez vers l’ouest que vers l’est. En allant vers l’ouest, votre horloge interne est en avance, de ce fait vous aurez rapidement envie de dormir que l’heure habituelle locale, vous vous réveillerez aussi plus tôt le matin. A contrario, lorsque vous voyagez vers l’est, votre horloge interne est en retard sur l’heure locale. Par conséquent lorsqu’il fera nuit, vous ne ressentirez pas l’envie de dormir de suite.

Les astuces pour bien le gérer

Afin de minimiser les effets du jetlag, quelques astuces sont préconisées avant, pendant, et une fois arrivé sur place.

Avant de prendre l’avion

Si vous avez la possibilité de choisir une heure d’arrivée locale d’atterrissage le matin c’est mieux. En arrivant au cours de la matinée, vous pourrez vous forcer à rester éveiller tout au long de la journée même si ce n’est pas évident c’est le meilleur moyen de vous caler avec votre nouveau fuseau horaire. De plus, connaissant votre destination à l’avance, vous pouvez commencer à adapter votre organisme. Si vous embarquez pour l’Océanie, le Japon ou la Chine, couchez-vous plus tôt le soir. A l’inverse, si vous vous envolez pour l’Amérique, couchez-vous plus tard le soir.

Une fois dans l’avion

Afin que la qualité de votre sommeil ne soit pas perturbée, évitez de boire des excitants (tels que des cafés ou sodas), et de l’alcool qui déshydratera votre corps. Buvez uniquement de l’eau, elle tiendra votre corps hydraté (surtout lorsqu’on sait que la haute altitude a tendance à le déshydrater). Réglez votre montre à l’heure locale de votre destination, cela vous aidera psychologiquement. Même si les repas ne sont pas forcément copieux en avion, ne mangez pas trop, il sera plus dur par la suite de réguler votre appétit.

Après l’atterrissage

Afin de réguler son appétit aux heures de repas, forcez-vous à manger aux heures locales. Si vous êtes arrivé le matin, essayer de rester éveillé la journée entière. Surtout si vous voyagez vers l’est, vous vous acclimaterez de ce fait en quasiment 24h aux horaires du pays. A défaut si vous allez vers l’ouest, tentez de pratiquer une activité physique tôt le matin, vous serez alors plus rapidement fatigué le soir. En revanche, si vraiment vous n’arrivez pas à tenir une journée entière éveillez, accordez-vous 20 à 30 minutes de sieste, mais pas plus ! Au risque de venir perturber votre sommeil nocturne.

Comment se remettre du décalage horaire une fois arrivé ?

Malgré ces conseils précieux, un petit coup de pouce une fois arrivé afin de rebooster son organisme n’est jamais de refus.

Si vous avez du mal à vous endormir le soir, différentes solutions s’offrent à vous. Le macérât mère de bourgeons de Tilleul bio favorisera et accroîtra la durée du sommeil grâce à son action calmante. Il participera à la détente et au drainage de votre organisme. Si vous avez tendance à prendre des somnifères, optez pour une alternative naturelle et bio tout aussi efficace. A base d’huile essentielle de Mandarine et d’huile végétale de colza, les capsules bio de Pranarom viendront vous calmer et vous détendre. Si au contraire, vous subissez le retour d’un voyage une fois rentrer chez vous, l’huile de diffusion Zen sera efficace face à la fatigue accumulée. La synergie d’essences et d’huiles essentielles aux vertus décontractantes et relaxantes sera idéale pour vos soirées.

A contrario, si le matin vous souffrez d’un manque de tonus, démarrez la journée avec une infusion naturelle composée à partir de plantes issues de l’agriculture biologique. L’infusion énergie de Yogi Tea rechargera vos batteries rapidement et efficacement. En complément, vous pouvez choisir le complément alimentaire Tonic bio vous permettra de retrouver tonus et dynamisme. Grâce à sa composition de maca, ginseng, gingembre, guarana, et acérola, il stimulera votre organisme afin qu’il soit moins stressé avec une meilleure concentration. Par ailleurs, la spiruline est un puissant allié en cas de fatigue. Composée d’une algue d’eau douce, existant depuis des milliards d’années, elle est riche en nutriments, vitamines et minéraux.

Désormais vous connaissez toutes les astuces accompagnées de tous les produits naturels vous permettant d’éviter le jetlag pour passer de belles vacances sous les tropiques !

By | 2017-07-04T15:42:51+00:00 4 juillet 2017|Categories: Gemmothérapie|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

*