Accueil/Articles/Intimité féminine/Contraception/Bien choisir sa contraception sans hormones !

Bien choisir sa contraception sans hormones !

Stérilet, spermicides, implants, préservatif féminin, diaphragme, méthode Ogino… les alternatives à la pilule sont aujourd’hui nombreuses. Quelques rappels sur trois d’entre elles.

Le stérilet

Le stérilet peut également être appelé DIU pour Dispositif Intra Utérin (ce contraceptif est en effet inséré à l’intérieur de l’utérus). On distingue deux types de stérilets :

– Les stérilets au cuivre, en forme de T de 3,5 cm de long, qui sont constitués de plastique et de deux manchons en cuivre. L’efficacité de ce dispositif se mesure alors à la taille de ces manchons, car ce sont eux qui sont responsables de l’effet contraceptif. Le stérilet est obligatoirement posé par un médecin. Il existe maintenant deux tailles différentes de DIU, afin de permettre aux femmes n’ayant pas encore eu d’enfant d’utiliser ce type de contraceptif.

– Le second type de stérilet est appelé DIU hormonal, car il contient une hormone progestative qui est délivrée en petite quantité pendant 5 ans. Ce dispositif va entraîner un épaississement des sécrétions du col, qui sont alors infranchissables par les spermatozoïdes, ainsi qu’une diminution de la durée et du volume des règles.

Le diaphragme

Le diaphragme, composé de silicone, est un contraceptif se glissant dans le vagin. Cette solution est grandement appréciée par les femmes ne supportant plus la contraception hormonale ou pour celles cherchant une contraception plus naturelle, sans impact sur l’organisme. Vous pouvez vous le procurer en pharmacie uniquement, sous ordonnance d’une sage-femme ou d’un médecin. Le diaphragme peut rester en place jusqu’à 24h et doit faire l’objet d’une hygiène toute particulière. Deux types de diaphragmes existent aujourd’hui : le diaphragme à taille unique et le diaphragme (5 tailles disponibles). Pour connaître la taille adéquate de ce dernier, des anneaux de mesure (à usage unique) sont en vente. Pour le diaphragme à taille unique, plus besoin de mesure, sa forme particulière lui confère une adaptabilité pour 98% des femmes. N’oubliez pas néanmoins de refaire une visite chez votre médecin après achat pour valider votre choix et votre technique d’insertion. Pour renforcer son efficacité, le Cayagel va améliorer l’effet barrière et créer un milieu très défavorable au sperme. Des applicateurs vaginaux vous permettront d’appliquer ce gel plus facilement.

Le préservatif féminin

Protection efficace contre la fécondation et la transmission des MST, le préservatif féminin ne nécessite pas de prescription médicale. Très résistant, il peut être placé plusieurs heures avant le rapport et peut être utilisé seul ou en complément d’une autre méthode. Les préservatifs féminins Femidon sont à base de polyuréthane. Cette matière à l’avantage d’être plus résistante que le latex et non-allergisant.

By | 2016-11-16T16:04:29+00:00 20 janvier 2012|Categories: Contraception|0 commentaire

Laisser un commentaire

*