Pourquoi la Lunacopine?

La lunacopine est une coupe menstruelle qui s’insère dans le vagin pour recevoir les règles. Par sa forme et sa souplesse, elle se plaque sur les parois vaginales pour éviter les fuites. Elle est vidée de temps en temps et remise en place après l’avoir nettoyé à l’eau.
La lunacopine est aujourd’hui considérée par les utilisatrices comme la coupe menstruelle la plus efficace.

En effet son design avec des angles arrondies, la douceur et la qualité de son silicone médical, respectent parfaitement votre intimité,et sa tige plate et souple facilite grandement son nettoyage.

Son côté simple et pratique lui rapporte un franc succès.

Avantage de la Lunacopine

La lunacopine Les femmes l’adoptent sans hésiter pour :
Son confort
Un grand effort a été fait dans la réalisation de la coupe menstruelle lunacopine pour apporter souplesse et douceur. Moins longue qu’un tampon, elle épousera la forme du vagin une fois en place. Elle sera vite oubliée et vous pourrez maintenir toutes vos activités habituelles ou passer une bonne nuit de sommeil.

La santé et l’hygiène

      • 100% en silicone médical, la lunacopine ne contient pas d’agent blanchissant, ni de parfum, et elle n’assèche pas le vagin,
      • la coupe menstruelle ne touche pas le col de l’utérus,
      • la coupe menstruelle peut être bouillie pour être stérilisée,
      • la lunacopine n’est pas souillée lors des mictions et peut rester en place,
      • le syndrome de choc toxique n’a jamais été constaté.

L’aspect économique
La lunacopine est vite rentabilisée face aux autres moyens généralement utilisés, une coupe menstruelle bien entretenue peut vous servir jusqu’à 10 ans.

Le respect de l’environnement
Étant réutilisable, La lunacopine ne produit pas de déchet au quotidien. Elle limite la pollution à la production. En effet, une femme utilise en moyenne dans sa vie entre 10 000 tampons et ou serviettes hygiéniques. L’utilisation de la coupe menstruelle agit donc directement sur la réduction de ce chiffre.

By | 2017-05-24T11:21:58+00:00 11 mai 2011|Categories: Protection hygiénique|0 commentaire

Laisser un commentaire

*