Accueil/Articles/Nutrition/Complément Alimentaire/Et si une bonne santé passait par une optimisation son équilibre acido-basique ?

Et si une bonne santé passait par une optimisation son équilibre acido-basique ?

Rétablir l’équilibre acido-basique de son organisme à pour objectifs de lui donner plus d’énergie et de vitalité en allégeant son métabolisme, ainsi que de prévenir l’apparition de certaines maladies comme l’ostéoporose.

Dans quels cas faut-il penser à régénérer son équilibre acido-basique ?

Si vous vous sentez en pleine forme et en bonne santé,  nul besoin de rectifier le pH de votre corps !

Mais cela peut s’avérer bénéfique si vous ne vous sentez pas bien dans votre peau, si vous êtes fatigué(e), irritable, épuisé(e) ou encore si vous souffrez de brûlures intestinales ou de calculs rénaux.

En effet, il est prouvé qu’un déséquilibre entre la consommation d’aliments acidifiants c’est-à-dire qui diminuent le pH (viande, sucre, féculents, café, alcool) et la consommation d’aliments alcalinisants c’est-à-dire qui augmentent le pH (fruits et légumes, noix, fruits à écale et graines), génère une acidose chronique de faible niveau responsable de ces symptômes. Celle-ci peut aussi entraîner divers problèmes comme l’ostéoporose, l’hypertension, la perte de tissu musculaire et des perturbations du sommeil.

Pour savoir si l’on souffre d’acidose de faible niveau, certains préconisent de mesurer son pH urinaire à l’aide de papier réactif 1 à 3 fois par jour. Notons cependant que cette technique est controversée.

Que faire pour rétablir l’équilibre de son pH ?

Le régime de l’équilibre acido-basique vise à traiter l’acidité excessive de l’organisme. Ainsi en cas de pH faible (acide), le rééquilibrage passe par 4 points :

1-    Opter pour une alimentation majoritairement  alcaline

Les aliments alcalins doivent représenter environ 65 % de notre régime alimentaire, 80% en cas d’acidité urinaire.

Les viandes et la plupart des aliments riches en protéines engendrent des acides lors de leur dégradation. Consommés en trop grandes quantités, ils mobiliseraient de façon excessive les réserves minérales de l’organisme.

Il faut donc veiller à consommer suffisamment d’aliments alcalins tels que les fruits, les légumes et les graines riches en potassium, calcium, magnésium, et pauvres en soufre et en phosphore. Il est cependant conseillé d’aborder ce régime progressivement pour éviter les inconforts intestinaux. Attention, il ne convient pas aux enfants qui ont des besoins spécifiques exigés par la croissance.

2-    Faire une cure de citron

Le citron contient de l’acide citrique qui, une fois éliminé par les poumons, laissera place à des sels minéraux alcalins dans l’organisme, permettant ainsi de corriger l’acidose. Il est conseillé de consulter un professionnel de santé avant d’entreprendre une telle cure.

3-    S’oxygéner

Bougez ! L’activité physique, en augmentant le rythme cardiaque, permet d’éliminer les acides à travers l’expiration et la transpiration.

4-    Prendre des compléments régulant l’équilibre acido-basique

Si le chitosan favorise la perte de poids en empêchant l’absorption de graisse il favorise également le transit intestinal et maintient l’équilibre acido-basique.

By | 2016-11-03T18:56:45+00:00 15 février 2012|Categories: Complément Alimentaire|Tags: , |1 commentaire

Un commentaire

  1. Salès Ray 27 juin 2015 à 9:31␣- Répondre

    Je suis persuadé que je reviendrai souvent sur ce site qui est vraiment intéressant …
    1 grand merci

Laisser un commentaire

*