Comment en finir naturellement avec la constipation ?

La difficulté à aller à la selle est un trouble largement répandu. Toutefois, l’emploi de laxatifs peut être évité en consommant certains produits naturels. Alors, comment retrouver un transit fluide ?

Graines de lin, de psyllium blond et son d’avoine des purgatifs doux

Le secret de ces graines est dans leur mucilage. Cette substance produite par la plante se transforme en espèce de corps gélatineux au contact de l’eau. Le mucilage augmente naturellement le volume des matières fécales tout en les ramollissant. Ces graines restent un laxatif doux. Leur action sur la constipation se fera sentir au bout de 24 heures.

Pour favoriser leur ingestion, broyez-les, et incorporez deux cuillères à café dans vos préparations culinaires. Les graines de lin brun présentent un taux de mucilage plus important. Lors de la prise, il est conseillé de boire régulièrement, notamment avec le psyllium blond, pour éviter un effet bouchon. Elles peuvent être consommées au quotidien.

Des plantes et racines pour déconstiper

Bien que naturels, ces purgatifs sont puissants. Ils sont conseillés pour des constipations occasionnelles. Ingérés de manière régulière, ou sur plusieurs jours, ils deviennent irritants pour le système digestif.

L’écorce de bourdaine, de cascara, le séné d’Alexandrie, les racines de rhubarbe, ou encore le gel présent dans les feuilles d’aloe vera renferment des anthracéniques. Ces principes actifs stimulent les muscles intestinaux et favorisent l’évacuation des selles. Le séné d’Alexandrie contient en plus des mucilages. La décoction est conseillée pour les racines, et les écorces. Intégrez à vos boissons ces plantes laxatives. Elles sont à consommer le soir au coucher, ou le matin à jeun pour un effet dans la journée.

Les huiles végétales, championnes de l’évacuation

L’huile d’olive favorise les fonctions hépatiques et biliaires. Une cuillère à café tous les matins aura une efficacité régulière, et au long court. Pour une action plus rapide, ingérez 100 grammes le soir au coucher, pour vous soulager au réveil. Toutefois, sachez que l’huile de ricin aura une action plus rapide, grâce à son acide ricinoléique. Comme les racines ou les plantes, l’huile de ricin avalée de manière régulière peut-être irritante. Son usage doit donc être ponctuel.

Les huiles essentielles, des laxatifs pour la constipation occasionnelle

Les huiles essentielles renferment des principes actifs efficaces, c’est pourquoi leur usage en tant que laxatifs naturels doit être de courte durée. Elles sont en général déconseillées aux femmes enceintes, aux jeunes enfants. Certaines d’entre elles sont dermocaustiques, c’est-à-dire irritantes pour la peau. Leur utilisation est préventive en vue d’une constipation occasionnelle. Deux gouttes trois fois par jour dans de l’huile, ou du miel suffisent.

L’huile essentielle de fenouil qui stimule les sécrétions de l’estomac. Elle est légèrement purgative. Souvent connue pour ses vertus tonifiantes, l’huile essentielle de gingembre dynamise également la digestion, elle est aussi légèrement laxative. Il en est de même pour l’huile essentielle d’estragon qui réduit, en plus, les gaz liés à la fermentation intestinale.

Légumes, Fruits, et autres légumineuses, indissociables d’un bon transit

Bien que cela semble totalement logique, rappelons que les problèmes de transit et de constipation sont généralement liés à une alimentation pauvre en fibres. Pour faciliter le travail du côlon, et pour un lavement intestinal naturel, il est impératif de remettre des couleurs dans votre assiette. Privilégiez les fruits et les légumes frais. En les choisissant bio, vous pouvez manger la peau qui est souvent plus riche en pectine.

Consommez-les crus, cuits, mais associez plusieurs variétés. Les soupes, les jus et les smoothies sont intéressants pour leur apport en eau. Les légumineuses, comme les haricots, rouges, les pois chiches, et les lentilles favorisent le transit. Il en est de même pour les fruits secs. Ces deux dernières catégories d’aliments sont en plus très nourrissantes. Enfin, buvez de l’eau tout au long de la journée, car c’est souvent à son contact que les fibres et autres mucilages ramollissent la consistance fécale.

Mise à jour :

Laisser un commentaire

*