Accueil/Articles/Beauté/Soins corporels/Bains dérivatifs, une méthode ancestrale au service de notre quotidien

Bains dérivatifs, une méthode ancestrale au service de notre quotidien

Il ne doit pas être considéré comme une solution miracle, mais bien un soutien à une recherche de bien-être. Il s’accompagne d’un équilibre alimentaire, et d’un respect des besoins physiologiques. Les bains dérivatifs étaient pratiqués de manières anodines par nos grands-parents avec leur toilette intime au bidet. Ils sont encore utilisés dans deux des grandes religions monothéistes, et en Orient par les ablutions.

Le bain dérivatif et ses nombreux bienfaits

Parfait pour accompagner une recherche de vie plus saine, le bain dérivatif est une solution détox alternative et naturelle. Selon ses adeptes, il favorise :

  • la vitalité générale
  • l’harmonisation de la silhouette
  • l’équilibrage de la charge pondérale
  • la réparation cutanée et capillaire
  • la fluidité du transit
  • la régulation de la température interne
  • l’activation des défenses immunitaires
  • l’apaisement du système nerveux

Les bains dérivatifs : une méthode ancestrale, simple, économique et naturelle

Les bains dérivatifs font appel au fonctionnement initial de rafraichissement et de déplacement des mauvaises graisses dans le corps. Pour ce faire, il suffit de faire baisser la température de la zone périnéale qui comprend le périnée, et les deux plis de l’aine. Ce processus favorise la mobilité du fascia, l’ensemble de tissus fibreux qui entourent les muscles, et les organes, comme celle des intestins. La méthode est décrite pour la première fois en Occident par Louis Kuhne, naturopathe allemand du 19ème siècle. Une friction peut aussi accompagner le refroidissement. Le concept a été popularisé en France par France Guillain.

Le bain dérivatif fait appel à l’état naturel du périnée. En effet, lorsque nous marchons, cette partie corporelle est réfrigérée par les courants d’air sur la sueur, et massée par le mouvement des jambes.

Cette situation permet une meilleure circulation du sang, de la lymphe, et des graisses saturées provenant de la digestion. Elle favorise, ainsi, la fonction dépurative des organes, notamment des intestins et de la peau.

Femme nageant dans un ocean

Toutefois, ce phénomène est de nos jours entravé par le port des vêtements.

Le bain dérivatif est accessible à tous. Sa durée varie selon l’âge et le mode de vie du pratiquant. Pour vous y mettre, il vous suffit de vous couvrir suffisamment dans un premier temps. Effectivement, le rafraichissement doit être ressenti uniquement sur l’entrejambe, mais pas sur le reste du corps. Il peut se faire en toute saison. Asseyez-vous sur le bord de votre baignoire, d’un seau, ou d’un bidet rempli d’eau froide. Cette dernière ne doit pas être glacée, mais fraîche ou tiédit en hiver. Avec un gant de toilette, humidifiez vos plis inguinaux, et votre périnée, toujours de l’avant vers l’arrière. Sa durée varie entre 10 minutes et une demi-heure. Pour les enfants, le laps de temps sera réduit, n’excédant pas les 15 minutes. Dans l’idéal, pratiquez plusieurs fois par semaine, en dehors du temps de digestion.

Les bains dérivatifs sont déconseillés :

  • les premiers mois de la grossesse
  • durant des règles, car ils peuvent provoquer des contractions utérines douloureuses
  • dans les six mois suivant une opération chirurgicale
  • si vous souffrez de problème cardiaque ou d’une maladie grave.

Son seul véritable inconvénient est la quantité d’eau et le temps nécessaire pour profiter des bienfaits des bains dérivatifs.

Rendez vos bains dérivatifs écologiques et pratiques !

Afin d’économiser l’eau, nous proposons une poche de gel dédiée au bain dérivatif. Disponible à l’unité ou par lot de trois, elle se met au congélateur. Elle est réutilisable. Pour éviter une sensation froide trop intense, nous vous conseillons de l’envelopper dans un tissu avant de la placer sur le corps. Vous pouvez aussi conserver vos sous-vêtements, et la glisser dans votre pantalon lorsque vous êtes en position assise, au volant, et même la nuit. Avec la poche de gel, vous vous libérez de la contrainte temporelle du bain dérivatif, et pouvez intégrer sa pratique à votre quotidien. Conçue pour un port agréable, ses dimensions n’entravent pas les mouvements. Envie de tenter l’expérience ?

 

Mise à jour :

By | 2018-12-18T16:19:28+00:00 12 décembre 2018|Categories: Soins corporels|0 commentaire

Laisser un commentaire

*