Accueil/Articles/Intimité féminine/Sexualité/Les bons réflexes pour la prévention des IST

Les bons réflexes pour la prévention des IST

Depuis les années 90, les IST (infections sexuellement transmissibles) sont en augmentation en France. Ces infections sont provoquées par des virus ou bactéries qui se transmettent au cours d’une relation sexuelle. Nous pouvons tous et toutes être concerné(e)s lors d’un rapport sexuel, même si ce n’est pas votre cas, ce n’est peut-être pas celui de votre partenaire. Alors protégez-vous et adoptez les bons réflexes.

Certaines IST peuvent passer inaperçues et sont donc dites asymptomatiques car elles présentent aucuns symptômes. Mais ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas visibles qu’elles ne peuvent pas se transmettre et être un facteur à risque pour la santé, pour la fertilité et la grossesse. Il est donc conseillé de respecter certaines précautions et d’adopter des gestes simples pour la prévention des IST.

Comment se protéger du VIH, MST et IST ?

  • Utilisation d’une digue dentaire Oralsafe lors de rapports oraux-génitaux pour la femme
  • Utilisation d’un préservatif féminin ou masculin pour se protéger contre les risques de transmissions des IST
  • Il recommandé d’éviter le brossage et l’utilisation de fil dentaire dans l’heure précédant et suivant un rapport sexuel oral, pour éviter la présence d’une petite blessure dans la bouche.
  • Eviter avant et après un rapport les douches vaginales à répétition qui ont tendance à déstabiliser la flore et la lubrification vaginale.
  • Réaliser des dépistages régulièrement : en cas de rapport à risque, attendre 6 semaines voir 3 mois, après le rapport à risque, le temps que le virus soit détectable.

Et surtout, veillez à prévenir votre ou vos partenaires afin qu’il(s) ou elle(s) puisse(nt) également se faire dépister et traiter le cas échéant. Sachez aussi qu’un moyen de contraception ne protège pas des IST hormis le préservatif.

 

Les moyens de prévention pour se protéger du VIH et des IST

Le préservatif, protection contre les MST

Féminin : c’est un moyen de prévention dans le cadre des rapports hétérosexuels, bisexuels ou homosexuels. Le préservatif féminin assure une protection efficace contre les MST, IST (y compris le SIDA) et contre les grossesses. Le préservatif féminin n’est pas réutilisable, il est à usage unique.

Masculin : Avant tout rapport sexuel impliquant une pénétration, il est indispensable d’utiliser un préservatif qui protège du sida et limite donc le risque de transmission des IST. Il en va de même pour les sextoys qui doivent être protégés car eux aussi peuvent transmettre des IST. Sachez qu’il existe des préservatifs masculins très fin pour une sensation naturelle respectant les normes européennes CE et ISO. Ainsi que des préservatifs perlés et des préservatifs anatomique qui s’adaptent parfaitement à la taille du pénis.

Sachez que si vous utilisez un diaphragme contraceptif, il fait office de barrière et bloque les spermatozoïdes mais ne protège pas des IST. Lors d’un rapport sexuel, vous pouvez associer un préservatif féminin avec un diaphragme contraceptif.

Utiliser une digue dentaire pour la prévention des IST

Idéal lors de la pratique du cunnilingus ou de l’anulingus, la digue dentaire Oralsafe aussi appelée « carré de latex » forme une barrière entre la bouche et les parties génitales de votre partenaire et protège donc des IST. La digue n’est pas un préservatif et n’empêche pas les spermatozoïdes de passer. Son rôle est d’assurer une protection contre les MST lors des rapports oraux-génitaux, que l’on pourrait qualifié de « préservatif buccal ». Composée d’un tissu médical en latex ou en polyuréthane, la digue buccale permet :

  • Des contacts oraux-génitaux protégés et sécurisés
  • Un confort optimal grâce à sa composition parfumé (vanille ou fraise) plus fine, qui apporte aux deux partenaires un partage plus sensitif et naturel.

 

Retrouvez également notre article de blog pour connaitre les différentes IST et leurs symptômes.

Mise a jour :

By | 2020-02-24T12:41:46+00:00 17 décembre 2019|Categories: Intimité féminine, Sexualité|0 commentaire

Laisser un commentaire

*