> Vous êtes ici : Accueil - Santé Compléments Alimentaires - Articulation

Teinture mère d'Ortie brûlante bio

Label Bio Européen   
Teinture mère d'Ortie brûlante bio Gouttes de plantes
BIOVER
La teinture d'Ortie brûlante bio est un extrait liquide de plantes fraîches de Urtica dioica Action purifiante - Elle contribue au maintien de la souplesse des articulations et du taux d'hydratation.

Lire la description complète du produit
 
50 ml
8.90 €
En stock 

Teinture mère d'Ortie brûlante bio - Urtica dioica

Nom latin : Urtica dioica
Partie de la plante utilisée : feuille

L’ortie a une action reminéralisante et purifiante. Elle contribue au maintien de la souplesse des articulations et du taux d'hydratation.

Conseils d'utilisation :
3 x 20 à 40 gouttes par jour

Composition :
Urtica dioica extrait hydroalcoolique 100% (alcool *, ortie * (feuille), eau)
(* culture biologique)

Précautions d’usage :
- Ne pas dépasser la dose recommandée.
- Tenir hors de la portée des jeunes enfants.
- Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et à un mode de vie sain.

Informations BIOVER
Les teintures de plantes fraîches :
Les teintures sont des extraits de plantes hydro-alcooliques à haute concentration.
Les teintures Biover sont produites principalement (> 70%) à partir de plantes fraîches* provenant de cueillette sauvage (dans des zones naturelles protégées et non polluées) ou de culture biologique contrôlée***.
En fonction du taux d’humidité et de l’espèce, on utilise jusqu’à 750 g de plantes fraîches par litre de teinture. Les teintures contiennent donc la totalité des principes actifs à haute teneur.

Procédé de fabrication :
Les plantes sont hachées fin dès leur cueillette, mises à macérer au minimum 3 semaines dans de l’alcool*** (= infusion à froid) et remuées quotidiennement afin de stimuler la dissolution des principes actifs.
Après cette période, la macération est décantée. Les plantes sont alors pressées avec une force de minimum 100 bars, de sorte qu’il ne reste plus qu’une masse compacte constituée majoritairement de cellulose.
Après filtration de la phase liquide, on obtient une solution claire à minimum 45 % d’alcool (avec le temps peut apparaître un dépôt, phénomène naturel qui n’altère en rien la qualité de la teinture).
Ensuite, la teinture est soumise à une analyse pour contrôler sa conformité aux normes.

* Quand la plante est fraîche, ses cellules sont gonflées et riches en sucs végétaux et en substances essentielles.
La plante est alors dans un état optimal pour libérer son contenu lors de la dissolution. Le séchage et la conservation des plantes diminuent leur teneur en principes actifs, comme les enzymes et les huiles essentielles.
Cependant, dans certains cas, l’utilisation de plantes fraîches n’est pas possible ou pas souhaitable. Un bon exemple est la teinture de Frangula, qui est produite à partir d’écorce séchée vieille de 2 ans, l’écorce fraîche pouvant provoquer des irritations.
** Les plantes sauvages sont récoltées à la saison adéquate par des cueilleurs expérimentés.
La récolte a lieu dans un environnement sélectionné, où la plante pousse naturellement, et en respectant l’équilibre écologique.
La demande croissante d’extraits de plantes a encouragé la culture biologique comme alternative à la cueillette sauvage, ceci pour éviter la disparition d’espèces de plantes sauvages.
*** L’alcool est le solvant idéal pour l’extraction des principes actifs.

C’est un produit techniquement pur et un excellent moyen de conservation.