Accueil/Articles/Actualité/Peaux sensibles : du nouveau dans votre cosmeto!

Peaux sensibles : du nouveau dans votre cosmeto!

Vous avez de manière récurrente des problèmes de peaux et du mal à trouver des produits cosmétiques, hygiéniques et/ou efficaces auxquels vous n’êtes pas allergiques? Crèmes, huiles, sprays, savons, gels, sticks lèvres, tâchons d’y voir plus clair dans leur composition afin de savoir quels sont les principes actifs nécessaires au bien-être des peaux irritées et sensibles.

VEA

Les composants (non exhaustifs) et leur action :

– Vitamine E (tocophérol acetate) : antioxydante (piège les radicaux libres), régénèrante, hydratante -> lutte contre le vieillissement cutané et aide à la prévention et la cicatrisation des fendillements, gerçures, crevasses, et escarres.

– Vitamine C (acide ascorbique) : inhibe l’hyper-pigmentation, antioxydante.

– Vitamine A : favorise le renouvellement cellulaire, l’élasticité cutanée, régule les sécrétions sébacées et le processus de kératinisation -> très bénéfique aux peaux mixtes et grasses.

– Vitamine F : restauration et consolidation de la barrière cutanée, hydratation.

– Poliphénols de pépins de raisins et thé vert : action stimulatrice sur la microcirculation du sang -> améliore la tonicité, l’éclat, la vitalité de la peau ; action antioxydante -> efficace contre le vieillissement, l’inflammation cutanée, la dégénération du collagène et de l’élastine cutanés.

– Zinc pyrithione et Piroctone olamine : luttent contre la prolifération des bactéries et des champignons responsables des pellicules grasses ou sèches.

– Huile VEA (Vitamine E Acétate) :  nourrit, hydrate et protège.

– CoEnzyme Q10 et Acide lipoïque : action antioxydante.

– Acide salicylique : kératorégulateur.

– Oxyde de zinc : protecteur, émollient, astringent.

Privilégier les produits non comédogènes, sans parfum, sans eau, sans conservateur, sans huile essentielle et sans colorant pour minimiser les risques d’allergies.

Quelques conseils dans un contexte plus médical :

Lors de certains traitements médicamenteux lourds ou lors d’un parcours en chimiothérapie, la peau, les ongles, les cheveux sont bien souvent touchés et fragilisés.

Pendant la durée du traitement et dans les mois suivants, il est donc important de leur apporter un soin particulier.

Pour laver les zones sensibles et intimes, privilégiez un savon à base lavante douce surgraissée pour préserver la couche hydrolipidique protectrice de la peau.

Pour éviter le prurit, les irritations cutanées, les desquamations et la sécheresse, masser 3 fois par jour au minimum la paume des mains et des pieds, et 2 fois par jour le visage, la poitrine et le haut du dos avec un gel ou un spray hydratant, nourrissant et protecteur riche en vitamine E.

Pour éviter que les ongles noircissent, il convient de les masser avec une huile protectrice nourrissante, 2 fois par jour, pour les renforcer, les fortifier, nourrir la kératine de l’ongle et assouplir les cuticules. Appliquer aussi du vernis transparent (au Silicium et tocophérol) et du vernis de couleur sombre durant le traitement et les 3 mois suivants.

Pour retrouver toute la gamme de produits du Laboratoire VEA spécifiques aux peaux sensibles, rendez-vous sur notre site : produits du Laboratoire VEA

Mise à jour :

By | 2018-03-13T15:10:33+00:00 23 juillet 2013|Categories: Actualité|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

*