Fabrication d’une huile essentielle par distillation

La majorité des huiles essentielles est obtenue par distillation à la vapeur d’eau,
sans détartrant chimique et sous basse pression.

Procédé d’extraction des huiles essentielles :

Le procédé consiste à faire traverser une cuve remplie de plantes aromatiques par de la vapeur d’eau. 
La vapeur d’eau extrait l’essence de la plante et forme avec elle un mélange gazeux homogène. A la sortie de la cuve et sous pression contrôlée, la vapeur d’eau enrichie d’huile essentielle traverse un serpentin et se condense. Le liquide aboutit dans l’essencier (vase florentin) où l’huile essentielle de densité inférieure à celle de l’eau (<1) flotte sur l’eau de distillation (hydrolat) et se recueille par débordement.

Schéma du procédé de distillation d'une plante aromatique

Critères d’une bonne distillation :

La distillation est un procédé délicat, exigeant de l’expérience et une surveillance constante. Pour obtenir une huile essentielle de première qualité, les critères suivants doivent être respectés :

  •  L’alambic : il doit être en acier inoxydable, le cuivre et le fer pouvant former des oxydes.
  •  Basse pression : la distillation doit s’effectuer à basse pression, entre 0,05 et 0,10 bars, des suroxydations se produisant sous haute pression. Ainsi, la couleur de l’huile essentielle de thym vulgaire en pleine floraison varie du rouge clair au rouge brun en élevant la pression. La pyrogénation des bois avec des écorces, consécutive à la distillation sous haute pression et haute température donne des huiles essentielles souillées de goudrons cancérigènes.
  •  Durée de la distillation : elle doit être prolongée pour permettre de recueillir le « totum » des molécules aromatiques, c’est-à-dire l’ensemble des fractions dites de « tête », de « cœur » ou de « queue ». Par exemple, les trois quarts de l’huile essentielle de thym vulgaire sont extraits durant les trente premières minutes, mais il faut de soixante à quatre-vingt minutes supplémentaires pour extraire la totalité des phénols longs à passer. Les distillateurs sont payés au kilogramme d’huile essentielle, et c’est pourquoi certains producteurs distillent à haute pression et cessent la distillation après les 25 ou 30 minutes rentables. Très souvent, ces huiles essentielles sont ensuite « rectifiées », c’est-à-dire re-distillées pour les purifier des composants indésirables (points d’ébullition plus élevés) et pour concentrer les composants les plus volatiles. Ce procédé produit des huiles essentielles décolorées avec une odeur moins fine, des propriétés différentes et des effets indésirables accrus. Ainsi, une huile essentielle d’eucalyptus rectifiée pourra contenir jusqu’à 80% d’eucalyptol, mais elle sera plus irritante pour les bronches qu’une huile essentielle d’eucalyptus « complète » n’en contenant que 60%.
  •  L’eau : l’eau employée sera une eau de source peu ou non calcaire pour éviter de recourir aux détartrants chimiques.
  •  Stockage et conservation : après distillation, les huiles essentielles doivent être filtrées, puis stockées dans des cuves hermétiques inaltérables entreposées dans une cave fraîche. Leur mise en bouteille doit se faire uniquement dans des flacons en verre opaque brun ou bleu pour assurer leur conservation à l’abri de la lumière et de l’oxygène.

Plus de 150 Huiles Essentielles HECT de Pranarom

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour,
merci pour cet article, je cherche une étude complète et détaillée, sous forme d’une adresse d’un site web ou un livre comporte les informations techniques suivantes:
1-description techniques de touts les organes (matière de fabrication et fonctions avec des schémas explicatifs) d’un distillateur d’huiles essentielles,
2-les conditions optimales de distillation de différentes huiles essentielles telles que température, pression, qualité d’eau utilisée dans la distillation,
3-techniques de récupérations de matières et d’énergies.
dans l’attente de votre réponse, merci encore.

Bonjour,

vous trouverez une grande quantité d’information sur le site http://www.pranarom.com

nous restons à votre disposition.

bien à vous.

Bonjour. Je suis actuellement au lycée et je dois entreprendre un projet technologique ayant pour thème les huiles essentielles.
N’ayant pas assez d’informations sur internet, je m’adresse à vous pour tenter d’obtenir la réponse à la question suivante:
quelle masse (en gramme) de thym faut-il environ pour produire 1 litre d’huile essentielle?
En vous remerciant,
Alice.

Bonjour,

Espérant que vous avez toujours besoin de cette réponse, il faut après recherche en moyenne entre 100 et 150kg pour 1L d’HE.

Bien cordialement,

Quel don de votre part, j’apprécie énormément la clarté et la justesse de vos propos.

Nous sommes apiculteur depuis peu et le miel de thym est venu à nous. Nous avons l’intention par ce fait d’en profiter pour aussi en faire une huile essentielle…

Alors Merci! beaucoup pour ces précieux renseignements!

Jacinthe et Luc Arsenault Artisan du changement Danvillle Qc

je suis du Maroc j aime ce domaine mais j’ai aucune formation pouvez vous m’aider merci

Bonjour,

Nous ne sommes pas non plus des professionnels fabricant les huiles essentielles. Nous les commercialisons seulement, il faudrait vous rapprocher de fabricants de plus ou moins grandes échelles.

Bien cordialement,
BIVEA

Bonjour,
Je me permets de vous contacter car j’aurais besoin de renseignements sur la fabrication des huiles essentielles.
Je suis actuellement en stage au Sri Lanka en développement de produits dans une petite exploitation qui produit, entre autre, du thé.
J’ai donc pensé à développer de l’huile essentielle d’arbre à thé. Malheureusement ici, les moyens sont plutôt précaires, auriez vous une fiche technique de fabrication qui nous permettrait d’extraire cette huile avec des matériaux accessible?

Merci d’avance

Bonjour,

Nous vous conseillons de vous rapprocher directement du fabricant d’huiles essentielles Pranarom. Notre société ne produit pas, nous ne faisons que commercialiser cette gamme.

Bonne continuation,

BIVEA

quel est le procédé le plus rentable dans la fabrication des huiles essentielles du romarrin et si c’est possible vous pouvez me donnez des chiffres
Merci

Bonjour,

Nous sommes désolés de ne pouvoir répondre à votre question, nous ne sommes pas fabricant des Huiles Essentielles que nous vendons, veuillez vous tourner vers notre fournisseur Pranarôm.

Bien à vous,
Bivea

c est un cours pratique tres interessant
merci pour l etude

bonsoir,

je souhaiterais savoir s’il existe un livre ou livret , donnant toutes les huiles et à quoi elles servent ou quels sont leurs bienfait
merci

Bonjour,

Nous proposons sur notre site plusieurs livres regroupant les huiles dans la rubrique aromathérapie puis livres : http://www.bivea.fr/Livres-192-r
Elles sont généralement regroupées par thématique, étant donné leurs multiples propriétés et les synergies possibles lors de mélanges.

En espérant que vous trouverez ce que vous cherchez,
Bien cordialement,
Bivea

bonjour,j aime bien avoir les informations concernant la fabrication d huile essentiel avec schema et explication merci.

Bonjour Maminiaina,

Nous sommes simplement revendeurs des huiles essentielles que nous proposons sur notre site. Pour plus d’informations sur la fabrication, adressez-vous plutôt aux fabricants Pranarom ou Biofloral.

Bien cordialement,
Bivea

bonjour, et bravo pour cet article !
ma seul question sera commerciale, y a t’il de grande différence de prix entre chaque huile, a combien de différence peut être de la moins cher à la plus cher ?

Bonjour,

Tout dépend de la rareté de la plante et de l’offre et la demande. Vous trouverez de tout à tous les prix. L’important est de chercher des Huiles essentielles HECT.

Bonjour ! Nous sommes actuellement au lycée , et nous travaillons sur les parfums en TPE, nous avons choisis de travailler avec 3 notes telles que : la vanille, la lavande et la jacinthe.
Cependant nous avons déja fait toutes les distillations, et nous voulons donc passer à l’évaporation de nos solution jacinthe+hexane ; vanille+dichlorométane ; lavande+cyclohexane . Le problème est que nous n’arrivons pas à trouver la température d’ébullition de la jacinthe sur internet, c’est plutôt urgent alors svp aidez nous du mieux que vous pouvez !
(question : quelle est la température d’ébullition de la jacinthe ? )

BOnjour,

Nous ne sommes que revendeurs mais contactez Pranarom au 03 20 07 75 15 ou via leur page contact http://www.pranarom.com/contact .Je pense qu’ils seront en mesure de vous donner votre réponse.
Bien cordialement,
L’équipe Bivea

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*